Français
Un vigneron, un terroir, une histoire
Vins d'auteurs - Vin d'artisans au naturel

L'un des plus vastes choix en ligne de vins issus de vignobles respectant l'environnement. Vins disponibles à l'unité

Catalogue

 
Hommage à Fernand rouge 2017
Hommage à Fernand rouge 2017
  • Hommage à Fernand rouge 2017

Référence parchomr

Producteur : Parcé Frères

Cépage Carignan noir - Vin rouge - Bouteille de 75 cl - AOC Côtes du Roussillon Villages - Garde : jusqu'en 2022 - Servir à 16-17 °

" Le personnage du facteur arpentant à pied ou à bicyclette les campagnes de France est un personnage en voie de disparition tant il est imprégné d’une conception humaniste du service public étrangère à nos modernes soucieux de la seule rentabilité. Mais lhistoire est souvent écrite par les vainqueurs…aussi lorsqu’on feuillète les livres récemment écrits sur l’histoire du Roussillon on ne trouve trace des hommes qui ont refusé la politique d’uniformisation concernant les cépages . Aussi je souhaitais à travers ces cuvées, rendre hommage aux premiers « résistants », à ces vignerons qui dès les années 70 ont pris le risque de ne plus être en appellation, refusant le concept de cépages améliorateurs afin de conserver leur vieux vignoble, souvent complanté. Le temps leur a donné raison : il y a rarement de « mauvais » cépages* mais simplement une inadéquation entre le cépage, le terroir et le vigneron ! Fernand Vaquer, merci !"

Marc Parcé

Cépage : 100 % Carignan noir

Terroir : schistes noirs (Espira de l'Agly)

Vinification et élevage : en cuve béton

Dégustation : la robe est grenat sombre translucide, avec une pointe violacée. Le nez est fin, gourmand, sur la confiture de fruits noirs en train de mijoter, avec une touche d'épices douces et une pincée de benjoin. La bouche est toute aussi fine, élancée, gagnant vite en ampleur : elle déploie alors une matière soyeuse dans un premier temps, un peu plus rustique dans un second, tout en restant souple et fruitée/épicée. L'ensemble dégage un charme des plus irrésistibles, non par sa beauté formelle, mais plutôt par la nostalgie qu'il génère : on a cette sensation de boire un vin intemporel, en dehors des modes qui passent et trépassent. La finale est finement mâchue – avec cette accroche canaille – mêlant les fruits compotés, les notes ferreuses/sanguines et le cuir, et se prolonge sur les épices et la violette. Persiste cette impression de boire un p'tit vin qui délivre un grand message. C'est indicible, mais sacrément buvable

Découvrez aussi Hommage à Fernand blanc

 

2003 - 2015 © vins-etonnants.com
L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTE.
A CONSOMMER AVEC MODÉRATION.